Syndrome ovaires polykystiques FAQ

Syndrome ovaires polykystiques FAQ

Ce syndrome polykystique inclut plusieurs symptômes associés au déséquilibre hormonal dans le corps, ainsi il n'est pas une maladie, mais des symptômes multiples associés l'un avec l'autre.

- Quelle est la prévalence du Syndrome ovaires polykystiques?

La prévalence du SOPK dans le monde est 5-10%, et c'est une grande cause d'infertilité.

Quels sont les symptômes les plus importants du syndrome ?

Quelques-uns de ces symptômes peuvent se présenter dans cette maladie :

• Aménorrhée, l'oligoménorrhée
• Troubles ovulatoires
• Un niveau haut de testostérone qui entraîne à l'augmentation des poils sur le menton, la poitrine, et les cuisses.
• L'infertilité à cause de trouble ovulatoire
• L'ovaire sur l'échographie a eu une plus grande taille qu'une ovaire normale, avec des pétites follicules au bord.
• Être en surcharge pondérale
• Une résistance à l'insuline qui entraîne à l'augmentation des taux d'insuline bien qu'il y ait de glycémie normale.
• Trouble profil lipidique
• Tension élevée
• Acné et peau grasse

- Quelle est la cause du syndrome ovaires polykystiques ?

La cause principale est toujours inconnue, mais il y a un nombre des études qui considèrent une cause génétique parce qu'il se groupe dans les mêmes familles.
Autres études ont montré qu'il y a un rôle pour l'efficacité des récepteurs de l'insuline.
Il y a aussi un rôle pour les drogues anti-épileptiques pour démasquer les symptômes de cette maladie.

- Est-ce qu'il y a un traitement définitif pour SOPK ?

Non, pas encore, tous les traitements disponibles diminuent seulement les symptômes, ils ne la guérissent pas.

- Est-ce qu'il y a une enquête de laboratoire spécifique qu'il faut faire pour diagnostiquer ce syndrome ovaires polykystiques ?

Non. Il n'y a pas un examen spécifique, parce qu'il n'y a pas une cause spécifique.

- Comment faire le diagnostic ?

Ça dépend de l'examen clinique, l'échographie, et l'analyse du sang

- Comment faire le diagnostic par l'échographie vaginale ?

Les ovaires se ressemblent à un collier de perles avec 8-10 follicules dans chaque ovaire, et l'ovaire est plus grand qu'une ovaire normale.

- Quels sont les examens qui doivent être faits régulièrement ?

• Glycémie aléatoire
• Profil lipidique
• Hormone de stimulation thyroïdienne

- Est-ce que chaque femme SOPK a l'infertilité?

Ça dépend de la sévérité de la maladie, si elle cause de l'ovulation désordonné, elle entraîne à l'infertilité.

- Est-ce que la température du corps prédit le temps d'ovulation dans les patients SOPK ?

Ça dépend de la sévérité de la maladie.

- Est-ce que le clomiphène joue un rôle dans les cas SOPK ?

Oui, le clomiphène joue un rôle pour induire l'ovulation, mais seulement 40% tomberont enceintes et il peut être utilisé pour 3-4 cycles.

- Est-ce que le SOPK affecte la qualité de l'ovocyte ?

Oui, cela peut être à cause de haut niveau d'insuline, ou à cause d'ovulation retardée.

- Quel est le rôle du traitement cortisone en outre du déclenchement d'ovulation ?

La cortisone joue un rôle dans la diminution du taux sérique d'hormones androgènes qui sont augmentés chez les patients, et ainsi induit l'ovulation, mais son utilisation doit être après avoir consulté votre médecin, car il peut affecter le niveau d'insuline.

- Est-ce qu'il est nécessaire d'utiliser la progestérone chez les patients SOPK ?

Normalement les patients SOPK ont un niveau bas de progestérone donc il faut la prendre oralement ou par le vagin pour soutenir l'endomètre.

- Pouvons-nous utiliser des drogues hypoglycémies orales avec les drogues de déclenchement d'ovulation ?

Oui, vous pouvez, même parfois on peut vous donner des hypoglycémiants oraux 3-16 mois avant de l'utilisation des médicaments pour l'induction d'ovulation, et cela dépend du niveau sérique d'insuline.

- Est-ce que SOPK apporte un risque de syndrome d'hyperstimulation ovarienne ?

Oui, et cela se présente à cause de la présence de petits follicules multiples, et l'utilisation de déclenchement d'ovulation est pour entraîner le développement de certains follicules sans entraîner les petits, et l'utilisation de la metformine réduira le risque d'hyperstimulation ovarienne.

- Est-ce qu'il est nécessaire de prendre l'aspirine bébé pendant l'induction d'ovulation chez les patients SOPK ?

Cette décision est laissée pour votre médecin, mais il y a quelques études qui confirment que l'utilisation de l'aspirine bébé réduira les complications de grossesse.

- Y a-t-il un lien entre SOPK et l'endométriose ?

C'est inconnu, mais si les deux maladies coïncide l'un avec l'autre, il y aurait bien une cause génétique.

- Quel est Le traitement chirurgical pour SOPK ?

Il y a deux genres de chirurgie :
1- Oopherectomie partielle, qui est une ancienne méthode fait à travers une incision abdominale, elle peut entraîner aux adhérences, et puis l'infertilité.
2- Diathermie ovarienne, qui est fait en utilisant un laparoscope, et le taux de succès est 50-70%, mais peut être seulement 25% à cause des compétences chirurgiens.

- Qu'est-ce que l'hyper-prolactinémie, et quel est son traitement?

C'est l'augmentation du taux de prolactine dans le sang, qui peut entraîner à la production de lait du sein ou de l'irrégularité des menstrues, il est rarement dû aux tumeurs pituitaires, qui sont diagnostiqués en faisant ionisation pituitaire par résonance magnétique, si elle est positive, on pourrait vous conseiller de subir résection de la tumeur, mais si l'IRM est négative, il y a une thérapie médicale.

- Est-ce que le risque d'avortement augmente dans les cas de SOPK ?

L'incidence d'avortement est augmenté jusqu'à 45% chez patients SOPK pour des raisons inconnues, mais il y a des opinions que cela est relié à un niveau haut de LH, autres disent que cela peut être dû au niveau élevé d'insuline qui affecte l'implantation de l'embryon et le développement du fœtus.

- Est-ce que la metformine réduit le risque d'avortement ?

Oui, particulièrement si elle est utilisée pendant les trois premiers mois chez les patients avec l'avortement récurrent.

- Est-ce que les patients SOPK ont un risque de développer le diabète plus tard dans la vie ?

Oui, il y a un risque plus élevé pour développer le diabète.

- Y a-t-il d'espoir pour un remède permanent pour SOPK après que une grossesse s'est produit ?

Non, il n'existe pas un remède définitif pour le syndrome ovaires polykystiques, mais il y aurait des changements hormonaux qui entraînent à la régularité du cycle.

- Quelles sont les drogues utilisées pour Le traitement de SOPK ?

1- Les pilules contraceptives orales utilisés pour réguler le cycle.
2- Drogues antiandrogeniques.
3- Drogues pour Le traitement d'acné.

- Quelles sont les méthodes utilisées pour induire la menstruation ?

Les pilules contraceptives orales peuvent être utilisés, mais certains patients refusent ces médicaments, donc ils peuvent utiliser la progestérone orale.