Causes Classification et Traitement de la Paralysie Cérébrale

Causes Classification et Traitement de la Paralysie Cérébrale

DEFINITION de la Paralysie Cérébrale

C’est un groupe de désordres, syndromes ou anormalités dans le mouvement, maintien et coordination, causés par l’injurie ou la détérioration du développement du cerveau, surtout le cortex cérébral responsable de la centrale motrice, résultant la perturbation du signal nerveux ente le cerveau et les muscles. Selon le degré du dégât du signal nerveux, certaines personnes sont sévèrement handicapées. D’autres ont simplement un peu de perturbation.
Environ 2000 bébés de divers milieux sociaux et groupes culturels sont diagnostiqués chaque année.
Les gens affectés par la Paralysie Cérébrale sont, la plupart du temps, associés à des conditions liées à l’anormalité du développement du cerveau tel que l’incapacité intellectuelle, vision et problèmes sérieux ou crises.

CAUSES de la Paralysie Cérébrale

William Little, un chirurgien anglais en 1860, était le premier à découvrir la Paralysie Cérébrale. Ce qui a augmenté la possibilité de l'asphyxie à la naissance comme une cause principale du désordre.
En 1897, Sigmund Freud, un neurologue, a prouvé qu’une naissance compliquée n’est pas la cause principale de la Paralysie Cérébrale main juste un symptôme de plusieurs autres effets du développement fœtal.
Les recherches menées en 1980 par l’institut national du trouble neurologique (NINDS), suggèrent que c’est juste certains cas de paralysie cérébrale sont causée par manque d’oxygène a la naissance.
La plupart pense à tort que la Paralysie Cérébrale est causée par des problèmes lors de l’accouchement et la naissance, mais en fait, moins que 10% des cas sont causés par l'asphyxie à la naissance.
Comme déjà mentionné, la Paralysie Cérébrale est une condition causée par le dégât du cerveau ou l’injurie durant son développement, y inclus le développement du cerveau durant la grossesse, naissance et jusqu’à l’âge de trois ans.
En réalité, les facteurs prénatals causant la Paralysie Cérébrale sont repérés dans 80% des affectés, y inclus les problèmes génétiques, la malformation du cerveau et les infections maternelles comme la Rubéole ou la Toxoplasmose.
L’accouchement prématuré est une raison importante de la Paralysie Cérébrale ; Environ 40-50% des enfants développant la Paralysie Cérébrale sont nés prématurément.
Les prématurés sont vulnérables puisque leurs organes ne sont pas complètement développés, ce qui augmente le risque de la lésion toxique du cerveau. Le faible poids de naissance peut être considéré de même un facteur causant la Paralysie Cérébrale et les enfants prématurés ont généralement un faible poids à la naissance < 2 kgs. Les enfants de naissance multiple (Jumeaux, Triplets …) ont plus de risques de prématurité et faible poids à la naissance.
Les infections maternelles mêmes celles qui ne sont pas facilement détectées peuvent tripler le risque qu’un enfant développe la Paralysie Cérébrale.
Les infections causent la libération de la cytokine, produite comme part de réponse inflammatoire. Cette dernière peut être considérée comme une matière toxique pour le cerveau.
En Résumé,

A. Prénatals Causes de la Paralysie Cérébrale :

1. Changements aléatoires des gènes contrôlant le développement du cerveau.
2. Infections maternelles (Toxoplasmose, Varicelle, Rubéole …).
3. Infections enfantines.
4. Attaque fœtale (compris dans l’apport sanguin).
5. Exposition aux radiations.
6. Grossesses multiples.
7. Accouchements par le siège.

B. Causes de la Paralysie Cérébrale dues aux problèmes d’accouchement :

1. Accouchement prématuré.
2. Angoisse de la naissance ou Asphyxie.

C. Causes de la Paralysie Cérébrale dues aux problèmes d’après naissance :

1. Hyperbilirubinémie (Jaundice).
2. Méningite.
3. Saturnisme.
4. Syndromes de tremblement chez les bébés.
5. Etouffement dû aux objets étrangers comme les jouets ou nourriture, Noyade ou Empoisonnement.
Malheureusement, dans la plupart des cas, les médecins ne sont pas capables de donner aux parents une raison claire pour laquelle le cerveau a été injurié ou échoué de se développer comme il faut. Et ces causes peuvent être multiples et divers.

SIGNES ET SYMPTOMES DE LA PARALYSIE CEREBRALE

Les signes et les symptômes de la Paralysie Cérébrale varient énormément et peuvent apparaitre peu après la naissance ou prendre quelques mois pour être apparentes. Ils peuvent être limités à un membre ou une côté du corps ou affecter tout le corps.
Tous les types de la Paralysie Cérébrale sont caractérisés par un tonus musculaire anormal, réflexes et un mal développement et coordination de la centrale motrice :
1- Variation dans le tonus musculaire (trop rigide ou trop souple).
2- Rigidité des muscles et Hyperréflectivité (Spasticité).
3- Muscles rigides et réflexes normaux.
4- Mal coordination des muscles (Ataxie).
5- Tremblement ou mouvements involontaires.
6- Lents et frémissants mouvements (Athétose)
7- Favorisant l’utiliser d’une côté du corps plus que l’autre par exemple, manger avec une main ou trainer une jambe en rampant.
8- Retards à atteindre une étape d’une compétence motrice comme s’asseoir ou ramper.
9- Difficulté en marchant comme quand marcher sur les orteils.
10- Une hypersialie excessive.
11- Une difficulté en avalant, suçant ou mangeant.
12- Retard en développant une phrase ou en parlant.
13- Difficulté en des mouvements précis.
Puisque la souffrance cérébrale ou injurie n’est pas progressive, ces symptômes ne s’empirent pas avec l’âge.

CLASSIFICATION DE LA PARALYSIE CEREBRALE

A. Spasmodique:
1. Le type le plus commun, occupant 80% de tous les cas.
2. Caractérisée par des muscles hypertoniques.
3. Plus facile de gérer par la personne affectée.
4. La spasticité peut causer la douleur et le stress du a l’étanchéité entrainant une tôt apparition des syndromes de l’arthrite et la tendinite
5. Causée généralement par la détérioration du neurone moteur supérieur, faisceau pyramidal ou cortex moteur.

B. Ataxique :

1. Causée par la détérioration du cervelet, moins commun que le spasmodique (10% des cas).
2. Caractérisée par des hypotoniques et des tremblements dans les habilités motrices telles que l’écriture ou l’utilisation des ciseaux pour couper et par un déséquilibre.

C. Athétoïde ou Dyskinétique :

Un mixe caractérisé en même temps par l’hypotonie et l’hypertonie combinées avec des mouvements involontaires; les gens avec ce type ont un problème de se tenir en une position verticale stable ou de marcher. Ils ont besoin d’un effort et concentration pour atteindre un certain point (par exemple gratter le nez ou porter un crayon).
Le dégât dans le cerveau est généralement causé par un faisceau pyramidal ou totalement pyramidal ou bien par des noyaux gris centraux.
Un haut taux de bilirubine dans le sang d’un nouveau-né est aussi une importante cause pour ce type de Paralysie Cérébrale.

TRAITEMENT DE LA PARALYSIE CEREBRALE

Il n’y a pas un remède pour la Paralysie Cérébrale, mais les traitements et les thérapies peuvent réduire les impacts de la condition en diminuant les effets des symptômes, et améliorer des nouveaux moyens de communication.

Le traitement est une procédure multinationale à vie.

Les enfants ayant une Paralysie Cérébrale obtiennent plus de succès s’ils obtiennent une aide spéciale dès leurs plus jeunes âges puisque le cerveau change énormément durant ce temps.
La capacité d’évaluer l’intensité de la Paralysie Cérébrale en premier lieu est difficile mais la plupart des spécialistes suggère que les bébés doivent être assistés à l’âge de 9 à 12 mois.
Jusqu’à l’âge de huit ans, le cerveau n’est pas encore précis en son développement. Il peut organiser et dérouter la direction de beaucoup de signaux qui ont été affectés le plus tôt qu’ils ont dû traiter, et Le traitement sera plus réussi.

Le traitement consiste de :

Traitement médical de la Paralysie Cérébrale :

Il a comme objectif de diminuer la spasticité des muscles, et traiter la douleur. La sélectivité du médicament dépend sur le fait que le problème peut affecter seulement certains muscles (isolé) ou le corps complet (généralisé)
- Spasticité isolée :
Injection locale du Botox directement dans le muscle, nerf ou bien les deux, mais entraine une sévère faiblesse comme effet secondaire.

- Spasticité généralisée :
Médicament Oral comme le Diazépam, le Tizanidine, le Baclofène qui peut être pompé directement dans la moelle épinière avec un tube. Le pompage est chirurgicalement implanté sous la peau de l’abdomen.

Traitement physique de la Paralysie Cérébrale :

La gymnastique et les exercices aident de développer la force, la flexibilité et l’équilibre moteur ainsi que la mobilité des muscles.

Traitement par Ergothérapie de la Paralysie Cérébrale :

Il favorise la participation indépendante de l’enfant dans les activités journalières et la routine à la maison ou à l’école.

Traitement par Orthophonie de la Paralysie Cérébrale :

Il aide à améliorer la capabilité de parler clairement et de communiquer facilement en utilisant les dispositifs de communication.

Traitement par Chirurgie de la Paralysie Cérébrale :

Dans le cas des muscles serrés, il aide à les relâcher et libérer l’articulation.
Le pompage du Baclofène qui est un relaxant pour les muscles, durant la phase ou le patient est encore jeune pour atténuer la flexion continue du muscle.
Le redressement des anormaux rebondissements des os du pied par une chirurgie nommée Ostéotomie dans laquelle l’os est coupé et mis en bon alignement.
Choisir les muscles les plus affectés dans leur mouvements et couper leur nerfs et leurs spasmes, cette procédure est nommée Radicotomie